HYPER TOUR DU LAC 2011 (RELAIS-GRAND COLOMBIER-REVARD) (175 Km / 4200 m de D+)

 

 

Date : 28/05/2011

 

Niveau : ED

 

Partenaire : Flying PouPou, Thomas schleck et Guillaume l'Hypo

 

Remarque : On va soumettre l'étape à Prudhomme

 

La date de l'HTL 2011 est fixée depuis quelques temps maintenant. Ce à quoi je n'avais pas fait attention, c'est que j'avais un congrès à Perpignan la semaine précédente. Et comme j'aurais du m'en douter, on a sacrément fait baisser les stocks de Banyuls de la région. Bref, je suis un peu inquiet quant à mon état de fraîcheur pour le rendez vous de l'année de la pédale 73. Le peloton sera aujourd'hui constitué des 2 uniques membres de la pédale 73 ainsi que de Guillaume et de mon frère Thomas. Guillaume prévoie de zapper le Colombier et de ne faire que Relais et Revard...OK !

 

 

Le tracé

 

 

Le profil... Putain que c'est beau !

 

 

Résumé

 

 

Nous décollons à 8h pour aller tomber le mythe de la région, le mont du Chat versant Bourget. L'ascension est toujours aussi soutenue et j'arrive en 1h07 au sommet (chrono depuis le panneau 12km). Fabrice arrive 2min30 après, puis Thomas et Guillaume à 5 minutes.

 

 

Le relais

 

 

Poupou qui arrive...second.

 

 

Météo au top

 

 

 

Mon frère arrive

 

 

 

Et un touriste

 

 

Le petit dèj est bien passé, je suis confiant pour la suite du repas. On bascule donc maintenant en mode chute libre vers Yenne.  Je commets alors une impardonnable erreur d'itinéraire qui explique cette vilaine queue sur le tracé au niveau du Grand Colombier. En effet nous devions avaler ce sommet depuis Artemar, finalement c'est par Culoz qu'on va aller se prendre une grosse claque. Guillaume, lui, est parti récupérer de sa première ascension à Chindrieux. Le début de la grimpette versant Culoz nous cloue un peu sur la route et, à la sortie du premier crux, au kilomètre 7, j'aperçois Fabrice et mon frère quelques hectomètres derrière moi. On attaque alors un replat avant de venir se casser les dents sur une rampe à 14 %. J’ai le jambon qui commence à fumer... Je ne lâche rien et arrive la gueule ouverte en 1h26. Mes 2 compatriotes se prennent une grosse cartouche, 7 minutes pour Fabrice et 9 minutes pour mon frère. Sommet magnifique, vue au top sur la prochaine destination…Le Revard !

 

 

Grand Colombier

 

 

 

Superbe vue sur le relais d'où nous venons et le Revard où nous allons.

 

 

 

Poupou arrive...second ;-)

 

 

 

Poupou vu de dos

 

 

 

Mon frère arrive

 

 

 

Nouvelle coche !

 

 

Nous rejoignons maintenant Guillaume à Chindrieux et décidons de tomber un jambon beurre avant d'aller s'envoyer les 25 kilomètres du Revard. Et voilà, nous sommes à Aix les Bain pour finir le chantier. Rapidement je laisse Fabrice. Guillaume et Thomas sont un peu derrière. Les endorphines font leur boulot et j'arrive donc à maintenir un bon rythme tout au long de cette ascension ultra régulière. Finalement je plie l’affaire en 1h40 depuis le centre d'Aix. Fabrice me colle au cul et arrive 2 minutes 30 derrière. En revanche pas de nouvelles des 2 outsiders venus défier la pédale 73. C'est avec une cartouche de 16 minutes dans la besace que mon frère arrive et nous annonce que Guillaume a explosé et est reparti vers Aix les Bain... Fallait manger un jambon beurre à Chindrieux ;-)

 

 

Pente du Grand Colombier... Une broutille.

 

 

 

Le revard

 

 

 

Revard, fin des difficultés.

 

 

Reste plus qu'à boire un coup en terrasse et filer vers chambery pleine balle pour faire péter les 20 km/h de moyenne. Ce sera chose faite ! Le plus dur désormais va être de trouver un nouveau projet. Sans doute un Madelaine-Glandon à venir.

 

Le compte rendu de Guillaume sur Webmontagne.

Le compte rendu de PouPou sur Montagne plaisir.



29/05/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres