COUENNE A ORPIERRE

Date : 8-10/11/2008

Materiel
: Attache de 70 m

Niveau : 4 a 8c
Partenaire : JC
 

  

A l'origine nous devions partir avec JC dans le Verdon mais vu la météo incertaine pour mardi on se rabat sur Orpierre qui est quand même beaucoup moins loin de Grenoble. Je rejoins donc JC à Grenoble vendredi soir et nous allons faire un tour aux rencontres du cinéma de montagne. Une très belle soirée avec des intervenants de haute volée : Gabarou Dumarest Destivelle...

Samedi matin 8h nous décollons de Grenoble et à 11 h on est au secteur Château d'Orpierre :


  1. Sax éponge et rodéo : 5 b/c
  2. Les racines du ciel : 6a
  3. Amélie mélodie : 6a
  4. La couronne d'épine : 6b
  5. Consommez-moi nature : 6c
  6. Je t'aime moi non plus : 7a

 

La particularité de toute ces voies mise à part les 2 premières, est qu'elles déversent toutes plus ou moins, avec une mention spéciale pour le début de la 7a.

  

 JC dans la couronne d'épine (6b)

 

Je refais une tentative en moule dans le 7a...


De retour à Orpierre en fin d'après midi (soit 10 minutes de marche...), nous allons au dernier troquet encore ouvert en cette fin de saison pour y boire la traditionnelle "bière d'après grimpe". Nous rencontrons alors un couple eux aussi à cheval sur la tradition et commençons à discuter avec eux. La pluie s'étant mise à tomber et n'ayant pas grand chose à faire à Orpierre à 18h nous recommandons une tournée. Julie et Valfroi sont tous les 2 des montagnards passionnés et forcément on commence à discuter de nos périples respectifs. C'est après quelques tournées qu'une bande d'Italien qu'y ne s'était jusqu'alors pas fait remarquer viens nous tailler le bout de gras. Je vous laisse imaginer ce que peut donner toute une bande de jeunes italiens pour la plupart grandement éméché. Bref, vers 22h nous partons avec Julie et Walfroy au gîte avec le gérant qui se trouvait lui aussi être au bistrot. Ils nous montrent notre piole puis nous conduit à la cuisine. Et bing!!! 5 jeunes Anglais sont là entrain de siffler des bières et de boire du rosé... Bon ben on n'est pas couché me dis-je. Tu m'étonnes, je finis par aller au pieu vers 4h du mat après 2 parties de Poker en compagnie des anglais, dont une remporté par bibi (celle où on avait rien misé, pfffffff...).

 

Je vous laisse imaginé le réveil à 8h pour aller grimper. JC lui s'était couché un peu plus tôt que moi et était donc plus en forme. Mais bon pour aller grimper je me lève toujours. En avant donc...

 

On rejoint pour commencer le secteur Belleric et faisons 3 voies :

  1. Ironie du sport 5b
  2. Rinocephale 5c
  3. Amours toujours 6a+

 

Puis ne trouvant pas le secteur très intéressant nous repartons au secteur château de la veille faire des voies que nous avions repérées :

  1. Ya plus de limite 6b
  2. Jusque là ça va 6b
  3. Les ailes du désir 6c+
  4. Mon ami Bart 6c+

Moi dans "Ya plus de limite" (je grimpe en moul' mon état physique n'étant pas au top après la soirée de la veille...)

 

JC dans "mon ami bart" 6c+


Après cette journée quelques peu fatigante, nous filons au gîte, engloutissons une boite de cassoulet ainsi qu'un plat de pâte et à 20h30 je sombre jusqu'au lendemain 8h00.

Au programme de cette journée, ce sera entraînement à la progression en corde tendue. Nous partons donc en direction de Quiquillon pour effectuer "La grotte" et "Brazil".

 



12/11/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres