AIGUILLE DU TOUR PAR LE COL DU MIDI DES GRANDS (PD-/II) (840 m)

 

 

Date : 20-21/08/2011

 

Niveau : PD-

 

Partenaire : Anne

 

Remarque : Montagne plaisir !

 

 

Météo France nous fait l’honneur de garantir une météo au top sur Chamonix ce weekend. Comme on est des gens bien élevés, nous grimpons, samedi matin, dans l’avion d’Anne, pour filer sur Cham honorer cette belle météo.

 

 

 

 

C'est tipar !

 

 

Après un petit arrêt chez Intersport pour récupérer du matos et après le maintenant traditionnel sandwich place de l’église, nous filons au village du Tour. Etant donné que nous avons adopté le concept « portage de la résidence secondaire » et que les impôts ne sont pas encore tombés, nous faisons péter la remontée mécanique jusqu’au col de la balme. 700 mètres de dénivelé et 23 € plus loin, nous commençons enfin à mériter notre emplacement de bivouac. Finalement, après s’être tapé cette foutue moraine sous le cagnard, nous arrivons avec une forme olympique au bivouac pour nous affaler sur la première dalle de granite pas trop inconfortable. Nous suivons ensuite la procédure classique, à savoir, montage de tente, bière avec pâté et repas copieux à base d’une soupe chinoise…et d’une fillette de côte du Rhône. Une grande première pour moi que l’achat d’une fillette de vin rouge…J’étais tout ému au Monoprix.

 

Comme la nature est vachement bien faite, le soleil se couche pile poil derrière le mont Buet où nous étions le week-end dernier…C’est beau ! Allez, au dodo.

 

 

Préparation de la résidence secondaire sur le parking du tour

 

 

 

Grande traversée avant de récupérer la moraine

 

 

 

Equipé pour aller faire la directe Américaine !

 

 

 

On a pas encore ouvert le côte du Rhone ;-)

 

 

 

Au top !

 

 

 

Anne avec la cuisine et la corde sur le dos.

 

 

 

Anne qui tourne ouvertement le dos à l'aiguille du tour

 

 

 

L'hôtel Albert 1er

 

 

 

La vraie vie !

 

 

 

La vraie vie...avec une bière et du paté!

 

 

 

Le chao du glacier du tour !

 

 

 

Ben ouais... C'est beau !

 

 

 

La résidence secondaire

 

 

 

Fin du jour

 

 

On se réveil à 5h du mat' (je sais pas pourquoi je m’étais levé à 3h la dernière fois que j’étais venu ici) pour finir comme il se doit le pâté de foie de volaille à l’armagnac sous les yeux de dizaines de cordées allant s’agglutiner sur l’aiguille du tour où, d’ailleurs, nous allons également…Sauf que, pas con, j’ai consulté bison futé alias « camptocamp » qui propose un itinéraire bis via le col du midi des grands. Et ben ça a pas loupé... On a vu personne jusqu’au pied de l’arête finale. La classe ! C’est une grande première pour Anne, du coup, je provoque un fourvoyage volontaire ;-) histoire de faire une petite descente dans un couloir un chouilla raide et complètement pourri. Ca a tellement de charme ces petits couloirs remplis de caillasses amovibles. Voilà, on est à 3200 mètres, il fait 30°C, tout va bien. On fini par arriver au pied de l’arête. Le sommet est atteint sans difficulté et on peut même en profiter 5 minutes sans personnes... Un luxe. On fait les photos qui vont biens, et, en tant que guide professionnel, j’insiste pour que Anne picole du H20 avant de repartir en direction de la résidence secondaire. Bon, météo France s’est vraiment trouée sur le thermostat… C’est un vrai four là haut ! Nous suivons ensuite la procédure inverse de la veille, à savoir, un coca, démontage de tente et retour en direction de l’avion de chasse.

 

 

 

Premiers pas de Anne en milieu hostile

 

 

 

En direction du col du midi des grands...Tous seuls

 

 

 

En direction de l'arête

 

 

 

Anne et le mérinos

 

 

 

Summit!

 

 

Direction la maison !

 

 

 

Ca vaut bien la Part dieu...

 

 

 

 

 

 

 

Je commence à maitriser le "paye ta gueule" ;-)

 

 

 

Comme la soupe chinoise de la veille au soir est maintenant brûlée depuis un moment, je fait péter le sandwich qui va bien dans la mythique rue Paccard. Anne, elle, fait péter la goretex Arc'teryx… Ca nourrit pas, mais il parait que ca protège bien du vent et de la pluie.

 

Et voilà, retour à Chambéry et à la convection forcée…



22/08/2011
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres