MONT MAUDIT PAR L 'ARETE KUFFNER (D/IV/IV+)

Date : 27/07/2010


Matériel
: 2 piolets, 4 broches, pas mal de sangles; quelques friends et coinceurs


Niveau : IV+, 50°


Partenaire : Nico


Remarque : Pas de surprise, c'est majeur !!! Conditions pas évidentes.


La météo annoncée pour ce lundi est plutôt mauvaise, en revanche un grand beau accompagné de vent est annoncé pour mardi. Afin d'optimiser tout ça, on décide de monter au bivouac de la fourche ce lundi et de faire la Kuffner demain. C'est parti donc !


Le brouillard nous enveloppe rapidement pendant l'approche au bivouac de la fourche, cependant la trace est bien faite et on avance plutôt serein. On passe au pied du grand cap et suivons une trace qui va nous amener au pied des aiguilles du diable sans qu'on ne s'en rende compte au pris de quelques virages à 90°. Heureusement pour nous, une large éclaircie va nous permettre de nous rendre compte de notre erreur et de nous diriger vers le bon couloir pour rejoindre le bivouac. Finalement vers 15h on pénètre dans la cabane de la fourche perchée à 3680m sur l'arête Kuffner.

En fin d'aprèm alors qu'il s'est maintenant mis à neiger, une cordée familiale nous rejoint. Dany, et son fils Maxime. Cool, on n'est un peu rassuré de ne pas être tout seul...

Mardi matin, 2h, le réveil sonne enfin. Je n'ai quasiment pas dormis tout comme mes collègues. Dehors il neige, 20-30 cm de fraîche sont tombée...La météo assure un retour du beau en début de matinée, on attaque donc l'arête...il est 3h.

L'ambiance est peu glauque en cette fin de nuit. Vers 5h on remonte un couloir et venons buter sur un ressaut qui ne parait pas vraiment accueillant. Finalement Maxime part devant, ça a l'air de passer. On les suit. Les pas de mixtes sont assez délicats du fait de toute cette neige fraîche mais ça passe plutôt bien.

Le jour se lève enfin, on arrive au niveau de l'androsace, cela remonte le moral. Le contournement de cette fameuse androsace est bloqué par un pas de IV+ pas évident du tout. Après cela les difficultés jusqu'à l'épaule sont un peu plus soft. Le temps est superbe, on est à l'abri du vent mais on voit bien que l'on va ramasser une fois sortis de l'arête.

Effectivement, une fois sur l'épaule, le vent nous agresse violement et c'est sous les rafales incessantes que nous gagnons le sommet du mont Maudit à 4465m.

Nous ne nous attardons pas et prenons la direction de la descente qui se passe sans problème. A 15h nous sommes de retour à la tente qui s'est fait défoncer par les chutes de neige de cette nuit. Après un coup de déblayage et un cassage de croûte en règle, on se glisse dans nos duvets pour une bonne sieste !





Non loin du couloir d'attaque





Au bivouac de la fourche





Nico





Le bivouac...perché !





La blanche de Peuterey





Petit matin sur la Kuffner. On voit clairement l'Androsace.




Le début de l'ascension était un peu Rock'n roll






La Kuffner






L'androsace en vu





Le mont Maudit derrière nous.





Les aiguilles du diable derrière moi






Nico et la tour ronde





On attaque le contournement de l'androsace





La fameuse demi-lune





Contournement versant Brenva






Aiguilles du diable


























Maxime et Dany






Ca grimpe encore





Dent du Géant et grandes Jorasses





Aiguilles du diable






Grandes Jo





L'androsace est derrière nous

























Bibi dans un superbe passage de mixte




















La Kuffner






La Kuffner






Sur l'épaule






Nico












Mont Blanc






Summit, 4465 m !






Passage de la rimaye du Tacul





La tente a ramassée...



31/07/2010
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres