ARETE S-N DU PIC DU PIN EN HIVERNALE (PD+/II/3c ) (250m)

Date : 20/02/09

Matèriel : sangles, brin de 60m, quelques coinceurs

Niveau : Pas vraiment de difficultés techniques mais quelques passages aériens et expos

Partenaire : Nico



Ça faisait un moment qu'on essayait de se capter avec Nico pour ce faire un week-end en montagne. La météo annoncée pour vendredi et samedi étant excellente je prends ma journée du vendredi et Nico me rejoint sur Chambé jeudi soir. Une petite séance de bloc à "Dévers"  et un bon repas plus tard nous nous couchons pour une courte nuit. Réveille 5h direction Prabert. L'objectif du jour est l'arête S-N du pic du Pin. Cette voie cotée PD+ me semble être appropriée.


Après s'être un peu planté sur la route et après avoir remonté les 2-3 Km de route enneigée ainsi que le GR549, nous arrivons à la cabane du Haber d'Aiguebelle. Nous déposons ici notre matos de bivouac et partons en direction du pas de la Coche. 


Nico sur les derniers mètres avant le pas de la Coche


La neige porte bien et la montée au pas en raquette se fait assez rapidement. On prend enfin le soleil et commençons à chauffer fortement tout comme la neige.

Arrivé au Pas on tire plein nord en direction du pilier sud de la pointe 2197. Au pied de la pointe, 2 possibilités. Soit on remonte dans un couloir de neige soit par un petit éperon en III. J'opte pour l'Eperon. La grimpe est évidente et facilement protégeable. On fini la remontée du pilier par un couloir en neige qui ne porte plus grand chose.... Enfin nous débouchons sur l'arête.



Nico qui débouche sur l'arête


Les choses se compliquent alors un peu. En effet il y a beaucoup de neige en cet fin février et étant largement réchauffée, elle ne porte plus grand chose. Je suis obligé de faire pas mal de relais afin d'assurer Nico dans le passage de quelques ressauts rocheux.



Au début de l'arête



Bibi...



Nico dans un passage facile


Peu avant le pas du Pin


Nico...

Petite pause avant de se tirer


Finalement on stoppera notre traversée peu avant le pas du Pin. L'après midi étant déjà assez entamée et la neige complètement pourrie je décide de s'échapper par un couloir versant Est. Un bon becet nous permet de tirer un premier rappel de 30m puis un pin nous permet de tirer un deuxième rappel qui nous emmène au pied du couloir. Nous rechaussons les raquettes et repartons en direction du pas de la Coche pour descendre vers la cabane du Habert d'Aiguebelle où nous passerons la nuit afin de monter à la cime de la Jasse le lendemain.


Direction le pas de la Coche...





23/02/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres