TOUR DE LA MEIJE PAR CASSE DESERTE (3.3/E3) (4000 m)

Date : 8-9-10/04/2011

Partenaire : JC

Niveau : Couloir à 45
°, traversée expo

Remarque : A chier !......Nan je rigole.



Lundi matin, entre mon café et ma tartine de confiture, texto de JC :

"T'es chaud pour le tour de la Meije en fin de semaine ? Apparemment c'est en condition."

J'ai envie de dire « banco » !

Jeudi soir je prends encore une fois la direction Grenoble pour dormir chez JC et préparer les affaires. Réveil prévu pour le lendemain à 6h avec comme programme la montée au refuge Adèle Planchard depuis Villar d'Arêne.




Tracé approximatif



Vendredi 8/04 : Villar d'Arêne-Refuge Adèle Planchard (3169 m) 1525 m de D+, 4h15. Réveil 6h.

Nous décollons du parking à 8h30 skis sur le dos pour s'attaquer à la remontée de l'interminable vallon d'où la Romanche prend naissance. On a vraiment la sensation d'être aspiré par cette vallée tournante. C'est superbe mais question dénivelé, on grimpe pas beaucoup... Enfin, vers 2500m on prend la première à gauche pour se bouffer les 1000 mètres de dénivelé qui nous sépare du refuge. On aperçoit  un peu plus haut un groupe de 3 que l'on va suivre durant les 3 jours. Vers 13h on arrive enfin au but. Je suis quelque peu oxy par le poids du sac... Ça sent l'après midi glande ! On commence comme il se doit par se boire une bière fraîche au soleil avant d'aller ronquer pendant 2 h. La mauvaise surprise de la journée vient de mes pompes. J'ai une monstrueuse ampoule au pied gauche... Fait chier ! Heureusement la gardienne que j'avais trouvé un peu bourrue de prime abord s'avère très sympa et me refile de quoi soigner mon peton. Nous sommes 5 au refuge ce soir, JC, moi et le groupe suisso-Québécois qui nous devançait. Il y a aussi la gardienne, son ami et leur petite. Ambiance familiale donc. Il se trouve également que le gardien va participer à la Gaspard'in fin Avril tout comme moi. Nous discutons donc un bon moment de ski, de course à pied et d'entraînement. Bon allez, au dodo maintenant.




JC


Et moi



Ski de printemps





Into the wild



On va enfin attaquer la vraie montée





Passage raide !




Col de Roche Faurio et son couloir





Refuge Adèle Planchard





Toujours avoir le style !





Pas vrai JC ?





La grande Ruine où nous irons demain





J'applique les conseils du kiné






Roche Faurio, la Barre, le Dôme


Samedi 9/04 : Refuge Adèle Planchard-Grande Ruine -Promontoire (3082 m) 1600 m de D+, 7h30. Réveil 5h.

On attaque la journée par la Grande Ruine, le sommet du coin, un pur belvédère ! A 7h30 nous sommes au sommet pour contempler la Meije, la Barre, le Dôme, les Ailefroides, le Mont Blanc bref un peu tout quoi, et aussi le Promontoire vers qui nous allons. Descente béton armé de la Grande Ruine puis direction le col des neiges que l'on descend à pied. On remonte ensuite à la Casse Déserte que l'on finit également à pied. Suite à ce col on bascule en direction du vallon des Étançons. Les premiers mètres du col sont, là encore, en béton armé avec l'impossibilité d'envoyer un virage pour un skieur normal. JC descend en dérapant et moi en crampons. La descente pour rejoindre le refuge Adèle Planchard est compliquée. Il faut trouver son chemin. On navigue au début au-dessus de quelques séracs. Enfin sur les dernières pentes avant de gagner le vallon le passage est compliqué et là encore je finis en crampons. Ça y est on est au Chateleret. Il est 11h30. On fait le plein d'eau à la source et c'est parti pour la remontée du vallon jusqu'au promontoire. Je suis un peu énervé par la descente scabreuse du matin et attaque donc la montée au train, droit dans le pentu. Finalement l'affaire est pliée en 2h. On avance quand même vachement moins vite chargés comme des mules...

Contrairement à hier, le refuge est blindé. On décide donc de s'installer sur la dépose d'hélico en contrebas du refuge pour siffler 2 Goudales dont le goût et l'effet dans un tel lieu n'a pas de prix ! Repas à 19h et à 21 h, nous gagnons le grenier pour récupérer de cette grosse journée. A noter que c'est pas facile de récupérer entre un pétomane et un motoculteur... Le charme des refuges c'est vraiment une connerie !




Direction la grande Ruine





Pas moche





Montée vers le sommet





Summit (3765 m) !




La Meije et le promontoire, l'objectif de la journée, sont encore loin





Yeah !!!





JC au col des neiges



Remontée de Casse Déserte




Descente béton armé





Direction le Chateleret





Remontée du vallon des Étançons





JC sous le cagnard





Refuge du promontoire



Il reste un bout





Ayè !




JC qui arrive





Vue de la terrasse !





JC





Récupération de l'eau de fonte





Au dodo !



Dimanche 10/04 : Promontoire, Brèche de la Meije, Serret du savon, refuge de l'Aigle, glacier de l'homme.  850 m de D+, 6h00. Réveil 4h !

Aujourd'hui c'est le crux. On opte pour un départ en crampon du refuge afin de s'éviter une manip au niveau de la Brèche. Nous sommes 20 à partir là bas. L'option crampon semble la meilleur. On arrive à la brèche juste derrière nos copains Suisses et Québécois. Il fait encore bien nuit et la ligne de rappel dont nous a parlé le gardien est introuvable. Nous n'avons que 40 m de corde et finalement nous tirons un rappel autour d'un becquet qui nous dépose sur une terrasse de neige pourrie. La désescalade pour regagner les vraies pentes de neige et passer la rimaye sera assez délicate...On passe ensuite en mode descente pour un court moment avant de remonter entre les séracs. Encore une courte descente assez délicate et bien expo pour rejoindre le pied du Serret que l'on remonte facilement grâce aux nombreuses marches des jours précédents. Ça y est, ça sent la fin. En haut du Serret on gagne rapidement le refuge de l'Aigle avant d'attaquer la descente du glacier de l'Homme et de retrouver la voiture. Descente marquante en bonne neige transfo dans un décor à vous coller la chair de poule. MAJEUR !



Vue sur le mont Blanc après avoir passé la brèche




Remontée entre les Séracs




Miam...




Des gens au pied du Serret








JC dans le couloir




Le Serret du Savon




Ça sent la bascule




Direction l'Aigle




Aigle !




Descente du glacier de l'homme




Neige bien revenue




La descente




Re Yeah !!!!




11/04/2011
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres