ROCHE FAURIO (F/II/1) (680 m)

Date : 02/08/2009

Matériel
: matos de glacier, éventuellement 1 ou 2 sangles pour l'arête finale.


Niveau : F


Partenaire : Mon père

Remarque : On s'est pris l'orage !



J'avais proposé il y a quelques mois à mes parents de les amener en haute montagne et je pensais donc leur faire découvrir le glacier Blanc en montant au refuge des Ecrins et en faisant Roche Faurio le lendemain.

Après avoir fait 2 jour de bloc à Ailefroide avec mes collègues je rejoins mes parents à Pelvoux. Au vu de la météo annoncée pour le dimanche ma mère n'est pas motivée pour nous accompagner. Elle nous accompagnera jusqu'au refuge du glacier Blanc puis nous laissera filer vers le refuge des Ecrins. Nous démarrons donc cette rando samedi sous un soleil radieux et arrivons en fin de matinée au refuge du glacier blanc ou nous nous séparons. Nous poursuivons avec mon père pour enfin prendre pied sur le glacier. Vers 13h nous sommes au refuge pour s'enfiler une bonne omelette avec l'indispensable binouze. Une bonne sieste et un bon repas plus tard, le gardien nous fait un briefing sur la météo du lendemain. D'après ces dires ça doit pourvoir passer si nous partons tôt et qu'on ne traîne pas. C'est donc vers les 4h que nous attaquons la remontée en rive gauche du glacier blanc pour finalement prendre pied au sommet de Roche Faurio vers 6h30. Le jour se lève et l'état du ciel versant ouest n'est pas franchement encourageant. Nous entamons la descente et les premiers éclaires viennent nous surprendre. La neige ne tarde pas à venir accompagner l'orage. Bon ben c'est le grand mauvais...On fini par regagner le refuge des Ecrins pour se mettre à l'abris le temps que cela passe. Le problème c'est que ça n'a pas l'air de vouloir passer. L'orage s'en est allé mais c'est complètement bouché. Vers 12h00 je décide de foutre le camp et de regagner le pré de Mme Carle. Finalement nous partons dans une bonne tempête de neige qui va nous lâcher au fur et à mesure que nous descendons. Nous arrivons au pré vers 14h, ma mère est là qui nous attend non sans quelques inquiétudes...Malgré ce mauvais temps, la montagne était encore une fois magnifique avec un lever du jour de toute beauté au sommet de Roche Faurio. Et puis ce qui est sûr c'est qu'avec un temps pareil on s'en souvient d'une sortie comme ça...


Le pilier Sud où j'étais il y a tout juste un an (voir l'article)


Marmotte sauvage...


Le glacier blanc se dévoile


Pelvoux, Ailfroides...


Moi et le glacier blanc


Mon père et moi au refuge du glacier blanc


La barre et le dôme au loin


La barre et le dôme


Le refuge des Ecrins


Fin de journée sur le glacier blanc


Bibi au sommet de Roche Faurio


La barre dans les nuages


Levé du soleil depuis le sommet



Orage à l'ouest

Ici, le ciel est encore dégagé


Pas là...



Il est temps qu'on s'arrache



10/08/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres