LE FOU QUI REPEINT SON PLAFOND (II/TD-/6a/A0) (150m) ; LILI BELLE VOIE DES ANGES (I/TD+/6c+) (180m)

Date : 12/04/08

Matèriel : 2 longes pour les longeurs d'artif

Niveau : Aucune difficulté technique, première longueur d'artif un peu athlétique

Partenaire : JC



    Les photos que j'avais vu sur le topo des 100 plus belles de Presles m'avaient largement données envie d'aller faire un tour dans ce fameux plafond...Nous partons donc avec JC un samedi matin plutôt pluvieux. Mais bon on était plutôt confiant, un toit aussi gros devrait nous protéger de l'humidité, tu parles...

    Mise à part la première longueur à peu près sèche, toutes les autes longeurs étaient trempées. La longeur en 6a et les 2 traversés en 5c furent donc un peu plus délicates à négocier.


JC dans L4 (5b)

    C'est moi qui enchaine la première longeur d'artif qui permet d'arriver sous le toit. Ambiance vraiment mortelle pour cette longeur. On passe un premier petit toit le cul complètement dans le vide, vraiment sympa.


Première longueur d'artif, premier petit toit avant d'arriver sous le gros plafond


Arrivé au relais au début de la traversée du plafond


Au relais

    Suite à cette première longueur d'artif viennent deux longeurs en traversée sous le toit, vraiment agréable, avec néanmoins quelques pitons douteux dans la première.


JC au bout de la première longeur en traversée


Bibi au bout de la dernière longeur d'artif

    Finalement il nous aura bien fallu 2h30 pour venir à bout des 3 longeurs d'artifs. L'ambiance sous cet énorme plafond est vraiment excellente et progresser la dessous est très amusant. On sortira du plafond avec le soleil.

    Une fois la voie effectuée, il faut tirer les rappels de Digitibus pour regagner le pied de la falaise. C'est au rappel en fil d'araignée que nous coincerons un brin de notre rappel.


Peu avant de coincer le rappel...

    On finira donc la descente avec 60m de corde. Reste plus qu'à trouver le moyen de récupérer le brin manquant. Toute les solutions sont envisagées et même de retourner à St Etienne récupérer un brin de corde pour revenir le lendemain.
   
    Finalement après avoir regardé le topo on remarque que digitibus est une voie plutôt facile. On fera donc la voie le lendemain avec le brin de 60 m en double soit 30 mètre de corde. On fera les relais comme on peu sachant qu'il est vraisemblable que les longeurs fassent plus de 30m. Finalement on se plantera de voie (y a tellement de spit dans l'coin) et on se retrouvera dans "Lili belle voie des anges". L'ascension sera assez folclo avec 30 mètres de corde et dans l'état d'ésprit de mecs qui s'attendent à grimper dans du 5b. On finira néanmoins par récupérer notre brin de corde qui s'était coincé au niveau du maillon du relais.




12/04/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres