DISSIPATION (AIGLUN) (ED-/280m)

Date : 12/06/2011

 

Niveau : ED-, 6b obligatoire

 

Partenaire : Fabrice, Lucie, Guillaume et Clara.

 

Remarque : J'ai gras de marge !

 

Ne connaissant pas l'endroit et étant en mode client, je laisse les experts décider du programme "grimpe" de ce week-end.  Notre choix se porte sur "dissipation" en version intégrale pour ce dimanche. Sur le papier, ça avait déjà pas l'air simple... Ben ça a été pire sur le cailloux !

 

L'approche de la paroi est comme je les aime, 10 minutes depuis Aiglun. Jusque là ça s'est plutôt bien passé. C'est au niveau de la parois que ça c'est compliqué.

 

Première longueur, 6a+... Je me marre, première artifage. Putain sur le papier c'est la longueur la plus facile. Bon ce 6a+ est une véritable escroquerie.

 

La suite se passe plutôt bien jusqu'au premier 6c complètement abo. Puis Fabrice prend la tête de la cordée pour les longueurs scabreuses. Un premier 6b+ en mode année 60, puis, un 6c+ dans lequel je vais prendre des pendules que je qualifierais d'assez terrorisant, pendu à cet espèce de poil de cul qui nous sert de corde et au vu de la râpe à fromage qui nous sert de paroi.

 

Je coche quand même le dernier 6b absolument magnifique mais que je n'aurais absolument pas aimé faire en tête au vu de mon état de forme et de cette abondance d'O2 et de N2 entre les points.

 

 

Petit matin à Aiglun avec une viste surprise de Richard Virenque.

 

 

 

 

Guillaume in action

 

 

 

Lucie

 

 

 

Les 2 membres de la pédale 73...

 

 

 

Ca doit être 6c

 

 

 

Une cordée fort sympatique dans saga...

 

 

 

Easy

 

 

 

Putain, Richard nous a suivi dans la voie!

 

 

 

La face !

 

 

Guillaume avait misé sur un 14h à Aiglun. Bilan, il est 17h et on sort de la voie... A noter le cochage intégral pour Lucie.

 

La descente à pied est rapide et nous mène tout droit au bistrot d'Aiglun. C'est quand même bien fait la vie.

 

On tombe la pinte réglementaire, petite sieste, quelques descentes extrêmes en trottinette, 150 tractions sur un bras et hop c'est l'heure des pâtes avec la bouteille de Beaume de Venise qui va bien.

 

Extrême !

 

Au programme du lendemain une voie plus facile : Vertige de l’amour.

Compte rendu sur webmontagne

La chanson du jour :

 

 

 



12/06/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres