VOYAGE LYON-TAGHIA

Date : 29-30/09/2009


Partenaire : JC


Remarque : Le voyage se fait sans trop de difficulté.



Mardi 29/09/09, 14h, on se rejoint avec JC à l'aéroport de Lyon Saint Exupéry, direction Taghia et ses immenses falaises calcaire. Bon on arrive pas comme ça non plus à Taghia…C'est pas le bout du monde mais on s'en approche un peu. On arrive donc mardi soir à Marrakech, on jette nos sacs au Palace Hôtel (150dhm la chambre double sans douches) proche de la place Jamaâ El Fna et rejoignons les célèbres gargotes de cette tout autant célèbre place.



Place Jamaâ El Fna

Place Jamaâ El Fna


Il y a de la bouffe de partout et JC étant aussi adepte de la mangeaille que moi, on se fait péter le bide à coup de frites, brochettes de poulet et de mouton, et salades marocaines. Pour finir on s'envoie un petit lait d'amande (délicieux) avant d'aller digérer tout ça au Palace Hôtel. Ce premier repas marquera pour JC et moi l'arrivée avec fracas de, comment dire, de selles inconsistantes, pour ne pas dire…bref.

 

Mercredi matin, direction la gare routière. JC étant déjà allé à Taghia je ne m'occupe pas vraiment du voyage. C'est ainsi que nous montons dans un bus pour Beni Mellal. Il s'avère que l'on avait rien à foutre là bas. Du coup on enchaîne sur un « grand taxi » direction Azilal. Les grands taxis sont des vieilles Merco des années 70-80 où l'on monte à 6 plus le chauffeur. 3 devant 4 derrière. Et ben chargé comme ça on fera quand même une pointe à 135 Km/h, c'est fout la qualité allemande.

Bon nous voilà maintenant à Azilal. Nous on veut aller à Zaouia, pour cela il faut emprunter une piste sur 80 km. Un chauffeur nous propose de nous emmener pour 6000 dhm (600€)…oui oui, bien sûr !

On échoue finalement dans un troquet et sirotons 1 litron de coca à défaut de binouze. Des jeunes nous abordent, ils ont remarqué nos cordes et se doutent bien que nous allons à Taghia. Je passe les détails mais au bout de 2h30 de palabres nous montons finalement dans un Pick up qui veut bien nous amener pour 500 dhm. C'est très cher, on peut, si on chope le bus, y aller pour 60-70 dhm par personne mais le prochain bus est demain à 14h et nous ne voulons pas perdre tout ce temps. 



On sirote du coca, c'est bon pour c'qu'on a...


Voilà donc la partie la plus longue…

Premier arrêt, un flic…Le chauffeur prend un billet de 20 dhm, me lance un grand sourire et va voir le flic. Ok c'est réglé.

Deuxième arrêt 10 minutes plus tard à Ait Hammed. Nous chargons des sacs de farine ainsi qu'un bonhomme…



On charge le Pick up de farine à Ait Hammed


Ca y est on atteint la piste en direction de Zaouïa. Je ne sais pas ce que fout le chauffeur mais putain ce qu'on se traîne.

Au bout de 1h30, bim, on crève. Putain on est pas arrivé. Finalement c'est vite réparé et en 15 minutes on repart.


Réparation du pneu sur la piste


Réparation du pneu sur la piste



Au beau milieu d'à peu près nulle part, on largue les sacs de farine et klaxonnons un coup puis repartons. Finalement après 3h30 de piste à à peu près 30 km/h on atteint Zaouïa où nous attend un bon couscous dans le gîte de Farid. 2  Français sont également là, Olivier et Romaric, ils partent pour Taghia demain matin tout comme nous.

 

Jeudi matin, petit dèj copieux puis chargement des mules pour monter à Taghia. La marche d'approche est splendide. On s'enfonce dans les gorges, le muletier se met à chanter, putain il me donne des frissons.




Romaric,(un BE escalade) et un muletier



C'est parti, dernière ligne droite avant Taghia



Notre mule



Une mule Easy Jet s'il vous plait...



Les enfants de Zaouia



Zaouia



Zaouia


Marche vers Taghia



Marche vers Taghia



Notre muletier qui chante dans les gorges


Quelques petites maisons entre Zaouïa et Taghia



Pas mal de plantations de maïs au bord de la rivière



Welcome to paradize !!!



L'Oujdad au loin





Arrivée à Taghia



Arrivée à Taghia



Arrivée à Taghia


Au détour d'un virage, l'Oujdad apparaît, immense, puis le Taoujdad, le Timrazine et tout le cirque, puis Taghia posé ici, dans ces montagnes. On monte chez Youssef, Abdulhah, son frère, nous accueille. On boit le thé, le premier d'une longue série, posons nos affaires dans notre piaule et enfilons le baudrier…



Direction la grimpe !

La poursuite du trip c'est par


13/10/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres