COTATION GLACE

La cotation en escalade glaciaire prend en compte différents facteurs, dont la pente, la hauteur de la section la plus raide, la configuration de la glace (rideaux, cigare, goulotte) ou encore la technicité de cette dernière (glace fine ou bien fournie, glace aérée ou compacte, etc.).

Grade 3 : Escalade peu inclinée (75°) avec de nombreux ressauts. La glace est bien fournie et compacte.

Grade 3+ : Idem que le grade 3 mais présentant un ressaut plus raide (80°).

Grade 4 : Escalade présentant un passage raide (85°) pouvant aller jusqu'à 10 m de hauteur. La glace est bien fournie et compacte.

Grade 4+ : Idem que le grade 4. Le passage raide peut être quasi vertical et plus long, pour atteindre 15 m de hauteur.

Grade 5 : Escalade présentant une section verticale d'environ 20m. La glace commence à s'aérer et à prendre des formes particulières : choux-fleurs ou autres aspérités. En cascade de glace, il s'agit en général de cigares.

Grade 5+ : Escalade présentant une section verticale d'environ 30m. L'escalade devient assez technique.

Grade 6 : Escalade présentant une section verticale de presque 40 à 50m. L'escalade est technique. La glace peut devenir particulièrement aérée.

Grade 6+ : Escalade totalement verticale et pouvant présenter des petits surplombs, par exemple pour passer d'un rideau à un autre.

Grade 7 : Escalade extrême. Très raide, elle peut être surplombante sur plusieurs mètres. La technique (gestuelle, notamment) utilisée par l'alpiniste s'apparente alors à celle d'un grimpeur en rocher.

(Source C2C)


14/04/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres